600

Satala - 3
Raphaël Tiberghien

2021
Céramique émaillée marquée aux plombs d’imprimerie
23 cm x 17 cm x 16 cm (H)

Partant d’une pratique de l’écriture, il utilise l’espace de l’exposition pour déployer cette dernière, la prolonger, l’amplifier, et tenter ainsi de dégager d’autres manières de dire ou de percevoir. À chaque fois, il s’agit pour lui de chercher le seuil, le point de bascule entre le fond et la forme. De saisir les dialogues entre le conceptuel et le sensible, la pensée et le corps, l’individuel et le collectif… dans l’atelier, ces notions trouvent leur pendant dans des jeux de transparence et d’opacité, de mollesse, de densité, etc. Il aime à envisager l’art comme une pratique expérimentale au sein de laquelle des formes hétérogènes participent ensemble de la cohérence d’une recherche.

Satala, 2020, série de céramiques émaillées marquées aux plombs d’imprimerie

Les pièces de cette série de moulages en faïence ont été criblées de petites lettres, empreintes de casses d’imprimeries anciennement utilisées sur les machines monotypes. Les formes se déclinent, évoquant les vestiges d’un usage incertain, ramollies et trouées par la percussion des plombs, comme mises en ébullition. L’ordre des lettres étant perdu, le sens exact des mots qu’elles composent demeure inaccessible. Seule subsiste la trace du geste, de l’inscription violente marquant ces chairs de gueules cassées.

Raphaël Tiberghien vit à Paris, et travaille à Aubervilliers au sein de l’atelier collectif Le Houloc.
Formé à la Slade school of fine art de Londres grâce à la bourse d’étude Socrates, et Diplômé en 2013 des Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du jury, il participe au 61e Salon de Montrouge et est sélectionné en 2016 pour la bourse Révélations Emerige. Il participe également à des expositions au Frac Paca ou récemment à la Grande Halle de la Villette, ainsi qu’à des lectures ou des performances, notamment avec la revue NZ dont il est l’un des chefs de rubrique pour sa deuxième édition. En 2011 et 2014, il publie deux recueils de poèmes, Les Galaxies Sauvages et Danoisie dont le second, réalisé en collaboration avec la peintre Lise Stoufflet, reçoit le soutien du centre national du livre.

Autres éditions